QUATUOR POUR UN MEURTRE (1991)

quatuor 1 quatuor 2 quatuor 3 quatuor 4 quatuor 5 quatuor 6De John Lee Thompson

Adaptation de Frédéric Latin

Mise en scène de Claude Dominique

Avec: Guy Stenier, Benoit Roels, Jean-Pol Goies & Valérie Nederlandt

Un manoir perdu au milieu des Landes. L’auteur a trempé sa plume dans le sang coagulé, la pluie, la brume et le scotch.

Toute l’affaire se passe entre gentlemen..des personnages riches, distingués, membres du Foreign Office..dignité et bonne éducation.

Un mélange de conversations feutrées et de bains de sang. On égorge, on se coupe les veines, on tire à bout portant, faisant gicler l’hémoglobine et éclater les crânes, tout cela entre amis…..

Spectacle joué à la Ferme de la Ramée de Jauchelette en avril 1991

La Presse en a parlé:

LE SOIR

LE SANG VA COULER A LA COMPAGNIE DU GRENIER

n.c.

Le sang va couler à la Compagnie du Grenier…

La talentueuse Compagnie du Grenier, «née» dans les combles du presbytère de Malèves-Sainte-Marie-Wastines (Perwez), change de décor: pièce de John Lee Thompson, le «thriller» «Quatuor pour un meurtre» succède à des vaudevilles. Un enchaînement de conversations très «british» et de bains de sang, provoqués avec cynisme et froideur: l’hémoglobine giclera et les crânes éclateront (la pièce est déconseillée aux enfants de moins de dix ans) dans l’un des greniers de la ferme de la Ramée, à Jauchelette, rachetée l’an dernier par Jacques Mortelmans qui a l’intention d’y développer des activités culturelles. Quatre acteurs: Guy Stenier (le curé de Malèves), Benoit Roels, Jean-Pol Goies (le «chef» de la troupe) et Valérie Nederlandt. La mise est en scène est de Jean-Pol Goies et de Claude Dominique, un pro du théâtre, les décors de Jean Goies. Rien n’est laissé au hasard. Des amateurs, certes, mais au sens noble du terme. La pièce de Thompson, scénariste pour le cinéma, a requis six mois de travail et une mise en scène exigeante. Exemple: l’un des personnages doit être mouillé de la tête aux pieds en trois minutes. D’où la présence, dans les coulisses, d’une baignoire. L’histoire? Toute la pièce est une répétition générale: X doit tuer Y mais il tue Y et Z. X et… W sont cependant de mèche. Nul ne peut l’imaginer. L’énigme sera résolue dans les dix dernières secondes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*